• Session avril 2014Session du 17 avril 2014

    Les 83 élus de la Région Bretagne se réuniront en session le jeudi 17 avril prochainLire la suite

A la une

Pierrick Massiot

Session du 17 avril : Discours d’ouverture de Pierrick Massiot

Pierrick Massiot, Président du Conseil régional de Bretagne, a ouvert la session. Il est revenu sur les élections municipales et sur le débat autour de l’Assemblée de Bretagne. Un vœu est d’ailleurs présenté aux conseillers régionaux.

Retrouvez dans cet article l’intervention de Pierrick Massiot.


Assemblée

Session du Conseil régional de Bretagne du jeudi 17 avril

L’ordre du jour prévisionnel en bref :

- Ouverture de la séance par le président du Conseil régional
- Intervention des groupes politiques suivie des questions orales
- Une nouvelle politique d’aménagement du territoire 2014-2020 pour répondre aux enjeux d’avenir
- Mission d’information et d’évaluation sur le tourisme : présentation du rapport
- Le Plan bâtiment durable pour la Bretagne
- Le plan climat énergie territorial (PCET)
- L’avenant au Contrat de projet Etat-Région 2007-2013


Pierrick Massiot

Pierrick Massiot réagit au discours du premier ministre : « La Bretagne est prête »

Pierrick Massiot a souhaité réagir suite au discours prononcé, mardi 8 avril, par le Premier ministre, Manuel Valls.

« Les propositions faites par le Premier ministre sont de bonnes nouvelles pour la Bretagne et je suis prêt à engager avec le gouvernement une demande de préfiguration pour anticiper, expérimenter une République modernisée. La Bretagne ne part pas de zéro et dans de nombreux domaines nous avons su bâtir des projets communs avec les autres collectivités et nous avons surtout installé des modes de fonctionnement qui ont fait leur preuve.

Au sein du B16 nous avons fait fi de nos niveaux de collectivités pour trouver des accords au nom de l’intérêt commun, celui de la Bretagne. Grâce au Pacte d’avenir nous avons obtenu des délégations sur la culture, l’eau et la langue bretonne que nous sommes déjà en train de mettre en œuvre. Nous entamons une nouvelle politique territoriale avec l’ensemble des élus bretons. Nous sommes donc prêts à aller plus loin et plus vite.

Concernant le nombre de régions, là aussi, dès 2004 nous avons exprimé notre position. Nous sommes favorables à une Région Bretagne intégrant la Loire-Atlantique. L’efficacité territoriale n’est pas qu’une question de taille, c’est aussi le sentiment d’appartenance, la fierté d’une identité qui permet un nouvel élan positif. Je suis donc favorable à faire de la Bretagne, une région pionnière avec comme ligne de conduite : un meilleur service de proximité pour les bretonnes et les bretons, une simplification-rapidité dans la décision politique, une meilleure utilisation de l’argent public, une identité forte assumée en deux mots : l’Assemblée de Bretagne ».


Autres actualités

Toutes les actualités